RETOUR Accueil > Programmation > Chanson française > Les Fouteurs de Joie - Des Etoiles et des idiots - COMPLET

Programmation Chanson française

Visuel

Auditorium de la louvière

Les Fouteurs de Joie - Des Etoiles et des idiots - COMPLET

Jeudi 14 Décembre 2017 à 20h30

Vidéo

Ce n’est pas un concert que Les Fouteurs de Joie proposent, c’est une expérience. Dynamique. Tendre. Ephémère. Une expérience de l’instant, celle de la JOIE ! La joie, victoire sur l’obscurantisme, les dogmes et la peur. Elle nous fait danser, rire et pleurer.

Les Fouteurs de Joie  sont « joyeux » de vous présenter leur nouveau spectacle : Des Etoiles et des Idiots.

Les étoiles, comme un guide. Sous les belles étoiles, on chante, on cogite, on dort paisiblement, on est libre. Filante, la route est tracée, celle de l’amitié. Depuis 16 ans qu’ils se connaissent, encore émerveillés, ils sont debout, vivants, lucides.

Des idiots. Idiots comme Nicolas Ducron, Laurent Madiot, Alexandre Léauthaud, Christophe Dorémus et Tom Poisson. Oui, les « Fouteurs » sont définitivement (imbéciles)-heureux d’être réunis tous les cinq, après plus de 700 concerts, heureux de se retrouver pour être idiots ensemble.

 

Joie (nom féminin) : émotion ou sentiment de satisfaction spirituelle, plus ou moins durable, qui
emplit la totalité de la conscience. Elle se rapproche de ce qui forme le bonheur. On peut rire ou
pleurer de joie…


L’humanité des Fouteurs de Joie dépasse le strict cadre de leurs chansons. Ce qu’ils
trimballent avec eux, c’est d’abord quinze ans d’amitié et de connivence. Ensemble, ils
composent, ensemble ils chantent, ensemble ils changent le monde.
C’est au théâtre d’abord que tout commence, au sein d’une compagnie itinérante qui
organise dès 1999 des tournées à chevaux et charrettes. Pour Nicolas, Alexandre,
Christophe, Laurent et Tom, le groupe c’est d’abord un point de repère, un rendez-vous. Ils
aiment se retrouver pour jouer aux terrasses, dans les festivals ou dans les bars enfumés.
Ces premières années d’existence ont créé le terreau artistique et humain du groupe.
Les « Fouteurs » (comme ils disent en privé) sont pluriels : « Nos spectacles sont un
mélange de clownerie, de poésie et d’interrogations sur notre monde… Il y a du feu, de
l’eau, de la ouate et du rock ! Les belles chansons nous fascinent, les imitations d’animaux
nous amusent, la danse contemporaine ne nous effraient pas, les masques de théâtre nous
excitent… C’est de la chanson spectaculaire ! De la chanson à voir ! ».
Au cours des sept dernières années, les Fouteurs de Joie on du faire quelques 500
spectacles-concerts. Ils sont volontairement « sortis » du traditionnel mode de
fonctionnement de la musique actuelle. Ils font confiance à leur spectacle sans se caler sur la
promotion d’un album. Le groupe se gère telle une compagnie de théâtre.
« Pour nous, le plus important, c’est la vie qui émane de la scène, l’émotion qui s’en dégage
et la connivence éphémère avec un public. Toujours étonné et ravi de voir des gens payer
pour nous écouter-voir, pour nous applaudir et pour se lever quand les dernières mesures
tombent ! »
En dix ans, on a pu croiser Les Fouteurs de Joie sur des festivals tels que « le Festi’Val de
Marne », « les Effervessonnes », « La Fête de l’Huma », « Chantons sous les Pins » à Dax, «
L’Air du temps » à Lignières, « Les Bambous libres » sur l’Île de la Réunion. À Paris, ils se
sont produits au Lavoir Moderne, au Bataclan, à la Boule Noire, au théâtre Mouffetard, au
Théâtre 13, au Cabaret Sauvage, au Grand Point Virgule. En province, sur les scènes
nationales de Blois, Douai, Calais, Aubusson, dans les théâtre de Cahors, Compiègne, Noyon,
à la comédie de Picardie… et dans des centaines de centres culturels et théâtres municipaux.
La caractéristique du travail des Fouteurs de Joie est de donner des concerts en quasiacoustique.
Seul le son du plateau est renforcé. Pas de câble, pas d’ampli, des petits micros
disposés discrètement sur scène. Cette option crée une intimité très forte avec le public. Ce
choix est aussi d’ordre esthétique puisque la scène est complètement « dépouillée » du
matériel de sonorisation classique. Cinq interprètes et une douzaine d’instruments voyagent
librement durant une heure et vingt minutes.
Vite ! Un théâtre ! De la lumière ! Capturons-les, ces lions enragés, primates chantants,
clowns récidivistes. Ce n’est pas un concert que les Fouteurs de Joie proposent, c'est une
expérience. Dynamique. Tendre. Ephémère. Une expérience de l’instant, celle de la JOIE ! La
joie, victoire sur l’obscurantisme, les dogmes et la peur. Elle nous fait danser, rire et
pleurer.
Les Fouteurs de joie sont «joyeux» de vous présenter leur nouveau projet : Des Etoiles et des
Idiots.
Les étoiles, comme un guide. Sous les belles étoiles, on chante, on cogite, on dort
paisiblement, on est libre. Filantes, la route est tracée, celle de l'amitié. Depuis 15 ans qu'ils
se connaissent, encore émerveillés, ils sont debout, vivants, lucides.
Des idiots. Idiots comme Nicolas Ducron, Laurent Madiot, Alexandre Léauthaud, Christophe
Dorémus et Tom Poisson, qui gesticulent frénétiquement sous une boule à facette, chantent
en allemand et pratiquent le karaoké au restaurant chinois. Oui, les « Fouteurs » sont
définitivement (imbéciles)-heureux d’être réunis tous les cinq, après plus de 700 concerts,
heureux de se retrouver pour être idiots ensemble.
En route pour les étoiles !
Il sera toujours temps de redevenir idiots !

 

Presse : « … Un quintette poético-burlesque, entre fanfare joyeuse et boys band humaniste, qui fait de la musique sérieusement sans se prendre au sérieux. Pour changer le monde. » Télérama

 

Avec :
Laurent Madiot : Chant, bugle, euphonium, dobro, guitare, banjo
Tom Poisson : Chant, guitare, banjo, percussions
Nicolas Ducron : Chant, banjo, clarinette, saxophone, ukulélé, percussions
Christophe Dorémus : Chant, contrebasse, banjo
Alexandre Léauthaud : Chant, accordéon, percussions
Contact 03 29 65 98 58