Tout public

 

LA PLACE DE L’AUTRE — Étude de geste CAMILLE MUTEL / CIE LI(LUO)

camille mutel

Li(luo) entame une période de recherche de deux ans avant de proposer sa prochaine création à l’automne 2023. Scènes Vosges accueillera Camille Mutel à plusieurs reprises entre septembre 2021 et septembre 2023.

Après avoir suivi un apprentissage approfondi de la cérémonie de thé au Japon, Camille Mutel déplace son geste d’artiste chorégraphe vers celui d’une artiste du geste. Aujourd’hui son travail questionne le processus d’écriture d’un rite laïque. À savoir comment transformer un acte du quotidien en un geste artistique. Elle prend comme point d’ancrage le territoire des Vosges, dont elle est originaire.

Le projet consiste à interroger, à travers la gestuelle spécifique du patrimoine rural, le lien qui unit l’homme, l’animal et la nourriture. La chasse, la pêche, l’élevage posent des questions éthiques à notre société contemporaine. Depuis plusieurs années il est interdit de tuer le cochon autrement qu’à l’abattoir. Les pratiques « chez l’habitant » dérangent. C’est un patrimoine millénaire qui semble condamné à disparaître peu à peu. Sacrifices, rituels, chasses : la mort animale avait un rôle majeur dans la gestion de la violence au sein d’une communauté. Tuer pour nourrir c’est donner la mort, pour donner la vie.

Avec le soutien de : Scènes Vosges et du Pôle Spectacle Vivant/CA Saint-Dié-des-Vosges Co-productions (en cours) CCAM — SN de Vandœuvre-lès-Nancy ; Le Carreau — SN de Forbarch

Rencontre avec les habitantes et habitants En lien avec les lieux culturels du territoire vosgien, Camille Mutel va partir à la rencontre d’habitantes et habitants pratiquant encore ces gestes du patrimoine rural. Chasseuses, chasseurs ; agricultrices, agriculteurs ; pêcheuses, pêcheurs... La chorégraphe va provoquer l’échange en se rendant à des manifestations, des marchés de producteurs, des fêtes de villages.

Les premiers entretiens auront pour objet de cerner les enjeux actuels de la relation à l’animal, au geste et à la nourriture. Dans un deuxième temps, Camille Mutel sollicitera plusieurs de ces personnes sur l’enseignement d’une de ces pratiques.


Renseignements : quentin.bonnell@epinal.fr