Abonnement

Les abonnements ne peuvent se faire en ligne ( uniquement le plein tarif et tarif enfant )
Téléchargez le formulaire ci-dessous :

Bon cadeau


Découvrez nos théâtres


Contact

Scènes Vosges
Tél. : 03 29 65_ 98 58
Accueil > Équipe > Actualités > Actualités Scènes Vosges

Exposition Personne(s) du 12 au 24 janvier

Installation pour un théâtre immobile

Conception Bérangère Vantusso et Marguerite Bordat – compagnie trois-six-trente

 

Du 12 au 24 janvier 2015, Découvrez cette installation dans différents lieux d’Epinal :

La Souris Verte, La Plomberie, la bmi Epinal-Golbey, le centre hospitalier de Golbey.

 

Depuis 2006, la compagnie trois-six-trente crée des spectacles où se côtoient acteurs et marionnettes hyperréalistes, tous étant finalement des « fausses personnes ». Pour créer Kant de Jon Fosse, Les Aveugles de Maeterlinck et Violet de Jon Fosse, Bérangère Vantusso et Marguerite Bordat ont conçu 19 marionnettes de tailles diverses (de 1m20 à 2m15), ce sont elles qui sont installées pour créer PERSONNE(S).

Pendant les répétitions,  Bérangère Vantusso évoque souvent le principe du roman-photo, indiquant par là qu’une scène sera traitée de manière strictement immobile, le texte venant se poser sur une image fixe. C’est alors au spectateur d’investir l’espace du jeu théâtral en imaginant les liens entre les corps et les paroles. C’est ce principe de roman-photo que PERSONNE(S) propose au visiteur : des personnages immobiles reliés les uns aux autres par des textes diffusés, et mis en scène dans des espaces scénographiés et éclairés.

 

PERSONNE(S) met en scène un théâtre de figures immobiles, qui existe avant tout dans la conscience du spectateur.

 

Bérangère Vatusso a imaginé trois modules étroitement reliés, installés dans différents lieux d’Epinal : LA CHAMBRE I LES OISEAUX I LES SENTINELLES.

Chaque module est exposé dans un lieu qui lui est propre et met en scène 1 à 10 marionnettes, créant des « tableaux » en trois dimensions dans lesquels le spectateur peut pénétrer. Certains « tableaux » sont sonorisés, d’autres pas.

Libre à chacun de rester le temps qu’il veut pour observer ces personne(s), s’approcher, imaginer les liens qui les unissent, construire un avant, un après, écouter les textes diffusés.

 

 

 

L’idée commune à ces trois modules est celle de l’être en transformation, l’être suspendu entre deux états : l’immobilité et le mouvement, le silence et la parole, l’enfance et l’adolescence, la vieillesse et la mort.

 

A La Souris Verte I LA CHAMBRE, une adolescente est saisie en apesanteur, sous le regard de deux garçons de son âge et d’un petit garçon de 8 ans caché derrière le rideau. Dans LA CHAMBRE plusieurs textes sont diffusés, glissés dans l’oreille des spectateurs.

Retrouvez

 

A La Plomberie I LES OISEAUX c’est un vieillard qui semble s’envoler pendant que 10 autres vieux assis sur des bancs l’observent, attendant peut-être leur tour.

 

A la bmi LES SENTINNELLES : personnages isolés qui guettent quelqu’un ou quelque chose – Le garçon à la balançoire est suspendu au plafond, Le garçon du pont observe l’horizon par-delà les spectateurs.

 

 

La Souris Verte - ouverture du lundi au vendredi de 14h   à 18h - 17 rue des Etats Unis à Epinal

     

La Plomberie - ouverture  de lundi    au vendredi de 13H à 18H - 46 rue Saint Michel à Epinal

     

La bmi - ouverture mardi, jeudi et vendredi de   13h à 18h30 - Mercredi et samedi de 10h à 18h30 –

Dimanche de 14h à 18h - 48 rue   Saint-Michel à Epinal

‹ Retour à la liste des actualités