AKZAK, L'IMPATIENCE D'UNE JEUNESSE RELIÉE
A découvrir en famille dès 8 ans

Mardi 18 janvier à 14h et 20h30
Théâtre de la Rotonde
Plein tarif 16 €
Abonnés 3 spectacles ou tarif réduit 1 13 €
Abonnés 6 spectacles ou tarif réduit 2 10 €
Plein tarif 2ème catégorie 13 €
Enfant de moins de 15 ans 8 €
Pass’ lycéen et apprenti 8 €
En vidéo
En photo

AKZAK est la nouvelle création de Héla Fattoumi et Éric Lamoureux qui réunit 12 jeunes danseurs venus de Tunisie, du Maroc, d’Egypte, du Burkina Faso et de France.
Ils forment un bloc de singularités entremêlées, inscrivant la pièce dans sa dimension politique, comme un catalyseur des notions d’hospitalité, de fraternité, de solidarité entre les peuples pour réactiver une « puissance d’imagination et d’écoute ».
AKZAK signifie « à contretemps » en turc dans la musique ottomane. Ici, le contretemps est à entendre au sens propre comme au sens figuré. Le rythme est au cœur de cette nouvelle création ; le rythme des corps dansants et chantants, le rythme de la lumière, le rythme de la musique créée en live par Xavier Desandre Navarre, percussionniste virtuose. Le rythme encore, fait d’impacts et de résonances qui agissent tels des chocs sensoriels et perceptifs sur, dans, et à travers le corps. Une danse aiguisée, sculptée à l’énergie calligraphique, une danse des contrastes qui convoque l’ensemble des zones corporelles et sensibles, du profond à la surface, du détail des doigts à la globalité du corps, et fait surgir un imaginaire partagé.

______

À découvrir en famille dès 8 ans

______

« AKZAK, c’est la rupture, la liberté d’aller et venir. Un spectacle rythmé et coloré du début à la fin ! » Agora Francophone

______

Une pièce labellisée "Africa 2020" : ce projet est labellisé Africa 2020 par l’Institut français. La saison Africa 2020, portée par l’Institut français, est une fenêtre de visibilité de la création contemporaine africaine en France.

Distribution :

Chorégraphie / scénographie : Héla Fattoumi et Éric Lamoureux
Composition et interprétation musicale : Xavier Desandre Navarre
Interprètes : Sarath Amarasingam, Juliette Bouissou, Meriem Bouajaja, Mohamed Chniti, Chourouk El Mahati, , Mohamed Fouad, Adama Gnissi, Moad Haddadi, Synda Jebali, Mohamed Lamqayssi, Fatou Traoré, Angela Vanoni
Collaborateur artistique : Stéphane Pauvret
Assistante : Johanna Mandonnet
Création lumières : Jimmy Boury
Production : VIADANSE, Centre chorégraphique national de Bourgogne Franche-Comté à Belfort
Costumes : Gwendoline Bouget
Assistante costumes : Bérénice Fischer
Direction technique : Thierry Meyer
Régie lumières : Manon Bongeot et Maxime Scherrer
Régie son : Valentin Maugain et Brendan Guerdat
Coproductions : MA, scène nationale de Montbéliard, GRRRANIT SN Belfort, Scène nationale Châteauvallon-Liberté, Le Théâtre, scène nationale de Mâcon, Théâtre Jean Vilar, Vitry-sur-Seine
En collaboration avec : La Termitière, CDC à Ouagadougou et La formation Nafass, Marrakech
Avec le soutien des Instituts français (Burkina Faso, Maroc, Tunisie, Egypte), de l’Institut français Paris, de l’Organisation internationale de la Francophonie et du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères - DAECT (Délégation à l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales) dans le cadre du projet de coopération culturelle décentralisée entre les villes de Belfort et Ouagadougou, et du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté dans le cadre du dispositif de solidarité internationale.

En savoir plus :