LA SCORTECATA

Lun 11 Jan 21 à 14h Mar 12 jan 21 à 20h30
Auditorium de la louvière
Plein tarif 16 €
Abonnés 3 spectacles ou tarif réduit 1 13 €
Abonnés 6 spectacles ou tarif réduit 2 10 €
Plein tarif 2ème catégorie 13 €
Enfant de moins de 15 ans 8 €
Pass’ lycéen et apprenti 8 €
En photo

La Scortecata est inspiré d’un conte de l’auteur napolitain Giambattista Basile extrait de son recueil le Pentamerone. Le récit, comme dans la tradition du théâtre oral du XVIIe siècle en Italie, met en scène deux sœurs quasi centenaires.
Les rôles féminins des deux sœurs sont confiés à deux hommes sur une scène vide. Virilité et sensualité transpirent de leurs corps entre deux âges, délicieusement bouffons mais d’une rigoureuse exactitude dans la composition.
Les sœurs sont laides et l’ont toujours été mais imaginent pouvoir paraître belles et jeunes et séduire le roi. Celui-ci, un débauché notoire, se présente un soir à la porte de leur masure, croyant qu’il y habite une belle inconnue dont il a entendu la merveilleuse voix. Au lieu de lui ouvrir, l’une des sœurs se contente de passer son doigt à travers la serrure, attisant le désir royal. L’intervention d’une fée contribuera à prolonger la supercherie, sans éviter l’écorchement final...

______

Spectacle en napolitain surtitré en français

______

« Quoi de plus jouissif qu’un conte de fée populaire mis en scène par Emma Dante pour se distraire de l’infamie de la vieillesse ! Deux enfants qui jouent et minaudent... La gageure et la réussite de La Scortecata, tient dans l’équilibre
parfaitement maitrisé entre la bouffonnerie et le drame, la commedia dell’arte et la tragédie shakespearienne. On passe du rire aux larmes en un claquement de dentier car cette parodie grinçante est submergée par l’amour. C’est un vrai tour de force. »
Journal Zibeline

Distribution :

Texte et mise en scène : Emma Dante
Avec : Salvatore D’Onofrio, Carmine Maringola
Éléments de décor et costumes : Emma Dante
Lumières : Cristian Zucaro
Assistante de production : Daniela Gusmano
Assistant à la mise en scène : Manuel Capraro
Surtitres : Franco Vena
Traduction du texte en français : Juliane Regler

Production : Festival di Spoleto 60, Teatro Biondo di Palermo en collaboration avec Atto Unico / Compagnia Sud Costa Occidentale
Coordination et diffusion : Aldo Miguel Grompone, Roma

En savoir plus :